TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
Toutes vos actions FMC-DPC Chers confrères,


Les formations sont accessibles ICI
tlmFmc
  • iChemoDiary

  • Spécialité :
  • Oncologie, Dépistage
  • Éditeur :
  • Merck & Co Inc
  • Public :
  • Grand public
  • Prix :
  • Gratuit
  • iChemoDiary

     

    Version française d’un service conçu et développé par MSD aux Etats-Unis, l’application Patients « iChemoDiary » vise à favoriser le dialogue entre le patient atteint de cancer et son équipe soignante. Véritable « livret électronique » à la disposition du patient, elle permet aux malades du cancer de consigner leurs traitements et les principaux effets secondaires ressentis au long des cures de chimiothérapie : nausées, vomissements, fatigue, douleurs et fièvre peuvent ainsi être répertoriés au jour le jour, et transmis au médecin ou à l’équipe d’infirmières chargés du suivi médical. Disponible sur une plateforme développée pour iPhone et iPad, cette application est directement téléchargeable sur le site http://itunes.apple.com/fr/browse au sein des rubriques « Médecine » et « Sport & Santé », mais aussi sur Google Play pour Androïd. 

    Simple d’utilisation, anonyme, celle-ci se présente sous la forme d’un journal. Le patient crée ainsi son profil, saisit le nom des médicaments qu’il prend, puis rentre ses données quotidiennes (effets indésirables, notamment) via un agenda. Un dispositif d’évaluation permet de connaître la sévérité du symptôme : il est ainsi possible de savoir en détail le nombre de vomissements dont la personne a souffert à telle date, si ses nausées ont été légères, fortes ou sévères, si le traitement a entraîné une éruption cutanée, etc. Un champ libre est également à disposition pour accueillir toutes les remarques supplémentaires que le patient trouverait utile de communiquer à son médecin. Tous les détails concernant son état de santé peuvent ainsi être consignés, puis consultés sous forme de rapport et même de graphiques. La confidentialité des données est par ailleurs totalement garantie : seul le patient peut accéder à ces données et, s’il le souhaite, il peut même créer un mot de passe pour sécuriser encore davantage l’application et le saisir lors de chaque utilisation du service iChemoDiary.

    Novatrice, cette application se veut un accompagnement parallèle à la chimiothérapie et une aide dans les soins de support. « Grâce à ce carnet électronique, le patient dispose toujours d’une trace avec lui lorsqu’il revient voir son oncologue quinze jours ou trois semaines après sa cure de chimiothérapie, explique MSD. Cet outil aide le médecin à prendre connaissance de ce qui s’est passé en dehors de l’hôpital, ce qui lui permet d’adapter le traitement, d’améliorer la prise en charge du patient au niveau des soins de support et donc d’améliorer la qualité de vie de celui-ci en marge des traitements. » Mesure plus précise de l’état de santé du malade, cette application a pour objectif de simplifier et rationnaliser le dialogue médecin/patient.

    Catherine Cerisey, auteur d’un blog intitulé « Après mon cancer du sein », a ainsi testé ce nouvel outil (http://catherinecerisey.wordpress.com/2011­/06/29/une-application-iphone-pour-gerer-les-effets-secondaires-des-traitements/) et approuve sa pertinence, en mettant en avant le fait que les patients « n’ont pas toujours le réflexe de noter leurs effets secondaires de façon exhaustive pour les rapporter à leur oncologue à la consultation suivante ». Soulignant l’interface « simple et conviviale » de cette application, elle insiste par ailleurs sur l’avantage de pouvoir mettre en mémoire les données a posteriori, lorsque les patients sont plus en forme pour le faire. En bref, un service pour le patient qui permet de « bien préparer sa consultation », de façon à ce que le praticien prenne « des mesures adéquates ». Nul doute que les patients, bien équipés au niveau technologique, seront en particulier intéressés par cette nouvelle solution de suivi thérapeutique.

    IchemoDiary a obtenu le Grand prix du Festival de la communication Santé 2012.

     


  • apple
    android


 
  • Scoop.it