TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
  • Actualités Système de Santé Tout Juillet 2017

  • Discipline :
  • Toutes spécialités
  • Auteur :
  • Pierre Colombier - Veille UnaformeC
  • Date :
  • 24/07/2017

24-30 Juillet 2017 La protection sociale en France et en Europe en 2015 - résultats des comptes de la protection sociale, édition 2017

En 2015, les prestations sociales s’élèvent à 701,2 milliards d’euros, soit 32,0 % du PIB. Entre 2014 et 2015, elles augmentent de 1,6 %, soit le rythme de croissance le plus bas observé depuis 1959. Cet ouvrage présente les principaux résultats des comptes de la protection sociale en France en 2015, et en analyse les évolutions récentes. Les dépenses sociales sont mises en perspective et comparées avec celles des pays de l’Union européenne. Outre des fiches enrichies sur les prestations et les ressources, cette nouvelle édition décrit également la vision qu’ont les Français du système de protection sociale à partir du baromètre d’opinion de la DREES. La protection sociale en France et en Europe en 2015. Pour lire les 35 fiches thématiques.

 

24-30 Juillet 2017 Nombre des affiliés à la CARMF : 213 733,

Toutes catégories confondues (médecins cotisants, conjoints collaborateurs, allocataires, prestataires, …). Etant précisé que certains ressortissants peuvent appartenir à une ou plusieurs de ces catégories (médecins en cumul retraite/activité libérale, cotisants ou retraités et par ailleurs conjoints survivants d’un médecin décédé, …). Pour lire l’analyse complète.

 

24-30 Juillet 2017 Semaine Téléconsultation et financement

Arrêté du 10 juillet 2017 fixant le financement forfaitaire mentionné au II de l'article 36 de la loi n° 2013-1203 du 23 décembre 2013 de financement de la sécurité sociale pour 2014.

Etablissements et structures éligibles : les établissements de santé ; les établissements médico-sociaux ; les centres de santé ; les maisons de santé pluri professionnelles.

Cet arrêté précise les modalités de mise en œuvre du financement de la téléconsultation pour les patients en ALD ou résidant en établissement social ou médico-social (ESMS). Le montant annuel de ce financement forfaitaire est fixé à 28 000 euros.

Le versement s'effectue à 50% à la signature de la convention et à 50% à la réalisation du seuil de cinquante téléconsultations. Ce seuil, est-il précisé, doit être atteint au plus tard "un an après la signature de la convention". Le financement s'appuie sur le fonds d'intervention régional (FIR).

Par ailleurs, l'arrêté rappelle que les crédits délégués aux ARS et collectivités participant aux expérimentations "ne peuvent être affectés au financement d'autres activités".

 

 

Semaine 17-23 Juillet 2017 12,4 millions de patients, 3089 établissements, 189 000 médecins, 104 SMUR et 410 SAMU.

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie son panorama 2017 du secteur hospitalier français

·         12,4 millions de patients ont été hospitalisés une ou plusieurs fois en 2015. Les structures des urgences, au nombre de 723, accueillent chacune en moyenne 28 000 patients par an.

·         Selon la Dress, 3 089 établissements de santé composent le secteur hospitalier français (public et privé confondus) fin 2015. Ils ont pris en charge 12 millions de séjours en hospitalisation complète et 16 millions de journées en hospitalisation partielle.

·         189 000 médecins (y compris les internes) exercent dans les établissements de santé publics et privés. Les personnels non médicaux et les sages-femmes représentent plus d’un million de salariés en équivalent temps plein (ETP). Les trois quarts de ces ETP exercent dans les hôpitaux publics.

·         Aux côtés de ces structures, 104 services d’aide médicale urgente (SAMU) et 410 structures mobiles d’urgence et de réanimation (SMUR) assurent l’orientation, la prise en charge pré-hospitalière et le transport des malades.

 Les établissements de santé. Edition 2017.

Vue d’ensemble. Pour lire les 34 fiches thématiques et les 3 annexes

 

Semaine 17-23 Juillet 2017 Lancement du forum assurés d’ameli.fr

Premier espace collaboratif dédié aux droits et démarches à effectuer auprès de l’Assurance Maladie, le forum assurés d’ameli.fr est alimenté par les assurés eux-mêmes, qui peuvent partager leur expérience et leurs conseils en toute simplicité.

 Le communiqué de presse.  

Un coup d’œil sur le forum.

 

Semaine 10-16 Juillet 2017 Agnès Buzyn suspend le tiers payant généralisé et lance une mission Igas

Objectif : « Trouver une solution technique afin que le tiers payant ne représente pas de la paperasserie supplémentaire alors même que les médecins ont besoin de retrouver du temps médical ».

 

Semaine 10-16 Juillet 2017 Assurance maladie : ouverture d'un espace web collaboratif pour échanger et faciliter les démarches.

Vous voulez partager en ligne vos expériences et vos conseils sur l'Assurance maladie ? Retrouvez le nouvel espace collaboratif dédié aux droits et aux démarches des assurés lancé sur le « forum ameli ».

Pour rejoindre le forum ameli , il vous suffit de vous inscrire avec une simple adresse électronique. Néanmoins, il vous est demandé de choisir un pseudonyme et un avatar afin de garantir la confidentialité des informations personnelles. Vous pourrez alors poster des questions, approuver les réponses reçues ou encore partager des informations en répondant à des sollicitations.

 

Semaine 3-9 Juillet 2017  Projections d’activité hospitalière à l’horizon 2030.

Ce document présente les projections d’activité hospitalière de court séjour à l’horizon 2030, calculées à partir d’hypothèses construites avec un groupe d’experts, et tenant compte des évolutions démographiques à venir. Ces hypothèses s’appuient sur un meilleur suivi en ville de certaines pathologies chroniques, des progrès techniques et des changements de pratiques dans certaines prises en charge hospitalières.

Compte tenu uniquement du vieillissement démographique, le nombre de séjours hospitaliers augmenterait de plus de 2 millions et les besoins en lits d’hospitalisation complète de 28 % à horizon 2030. En revanche, en tenant compte également du développement de la prise en charge ambulatoire et du raccourcissement des durées de séjours en hospitalisation complète, le nombre de journées en hospitalisation complète diminuerait d’un peu plus de 3 millions et le nombre de séjours réalisés en ambulatoire augmenterait de près de 50 % en 2030, par rapport à 2012.

Le document de la Drees (227 pages de tableaux) *.

*Chaque chapitre se termine par les hypothèses des experts

 

Semaine 3-9 Juillet 2017  L’assurance maladie prévoit 1,9 milliard d'euros d’économies en 2018.

Ce pavé de 200 pages (Charges et produits 2018) liste à la fois les économies envisagées et les propositions de la Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam) des travailleurs salariés pour l’année prochaine. Et 2018 sera encore une année de très grosses économies : 1,94 milliard d’euros, soit 300 millions d’euros de plus que l’an dernier à périmètre comparable.

·         Mieux prescrire. La prescription plus efficiente des médicaments et soins et la promotion des génériques doivent produire l’an prochain la plus grosse réduction de dépenses : 750 millions d’euros.

·         Davantage d’actes sans hospitalisation. L’autre levier important d’économies, c’est l’augmentation de l’activité ambulatoire, ces actes réalisés de jour, sans hospitalisation. L’économie attendue, avec une meilleure orientation des patients, est de 470 millions d’euros pour 2018

·         Eviter les abus et gâchis. Grosse économie attendue encore en 2018 du côté de la pertinence des soins : 510 millions d’euros (transport, arrêts de travail, biologie).

·         Lutte contre la fraude. Chaque année, les contrôles de l’assurance maladie, aussi bien auprès des patients que des professionnels de santé permettent de récupérer des sommes non négligeables : 210 millions prévus pour 2018.

·         Innovation et nouveau forfait. Première en France, l’Assurance maladie va expérimenter un forfait pour les prothèses de hanche, qui font l’objet assez souvent de retour à l’hôpital pour cause de complications.

 Les forfaits à la pathologie pointent leur nez !!

 

PS1 : Le Dr Olivier Véran (neurologue à Grenoble) a été élu rapporteur général du budget de la Sécurité sociale à l'Assemblée nationale. Il est le premier député à occuper ce poste qui était prévu depuis 2014. Sa mission : avoir en charge les recettes et les dépenses pour tout ce qui relèvera de l'assurance maladie, du handicap, de la vieillesse, du travail ou de la famille.

PS2 : Pour l'assurance maladie, la Cour des Comptes reprend sa proposition d'un financement par forfait des patients en ALD, en lieu et place du paiement à l'acte.

"La France se caractérise par des dépenses de santé rapportées au PIB parmi les plus élevées au monde (11,1 % en 2014). Des gains d’efficience sont à rechercher à travers une recomposition de l’offre, s’agissant des hôpitaux comme de la médecine de ville". Proposition qui n’a pas été reprise par la CNAM dans le document cité ci-dessus.

 

Voir Actualités Santé Publique 2017   

Voir Les Actualités 2017 Gestion Professionnelle

Voir Les Actualités 2017 Relation Médecin-Patient

Voir Les Actualités 2017 FMC-DPC

Voir Les Actualités 2017 Maladies, Traitements

Voir Les Actualités 2017 Vie associative

 

Voir Toutes les Actualités de cette semaine

  • Scoop.it