TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
  • Actus de la Semaine

  • Discipline :
  • Toutes spécialités
  • Auteur :
  • Pierre Colombier - Veille UnaformeC
  • Date :
  • 01/04/2018

Voir aussi

Actus Maladies, Traitements - Archives              Actus Santé publique - Archives

Actus Système de santé -Archives                      Actus Education du patient - Archives

Actus Juridique Ethique - Archives                     Actus Gestion professionnelle - Archives

Actus Vie associative - Archives

 

23-29 Juillet 2018

Maladies, Traitements

Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l’European medicines agency (EMA). Publié le mercredi 18 juillet 2018. L’ANSM vient de faire le point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 29 mai au 1 juin 2018.  Le PDCO a rendu au cours de cette session 8 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes : > Traitement la maladie du greffon contre l’hôte (GVHD) pour l’itacitinib > Traitement du psoriasis pour le bimékizumab > Traitement de la colite ulcéreuse pour l’ustékinumab > Traitement du sarcome d’Ewing pour le palbociclib > Prévention de l’infection virale de la rage pour le virus rabique inactivé et purifié, de lignée WISTAR PM/WI 38-1503-3M > Traitement de la narcolepsie et traitement du syndrome d’apnée du sommeil pour le solriamfétol ou (R)-2-amino-3-phénylpropylcarbamate hydrochloride > Traitement de l’hypoglycémie pour le dasiglucagon > Prévention du rejet de greffe suite à la transplantation d’un organe solide pour l’IgG recombinante dégradant l’enzyme du Streptococcus pyogenes .

Helicobater Pylori. En France, 5 à 10 % des enfants et 10 à 50 % des adultes sont infectés en fonction de leurs tranches d’âge et conservent cette bactérie tout au long de la vie tant qu’elle n’a pas été éradiquée. Actuellement, 1 personne sur 2 de plus de 60 ans héberge cette bactérie dans son estomac Helicobacter pylori (Document Wiki juillet 2018 qui sera complété ultérieurement).

 

Santé Publique

Remise du rapport de Dominique Gillot sur les parcours et les besoins exprimés par des personnes handicapées et des proches aidants. Le rapport se décline en un « Tome 1 », dédié à la situation des personnes handicapées dans l'emploi et en un « Tome 2 », consacré à la conciliation rôle d'aidant/vie professionnelle. Il fait une large part aux témoignages concrets des difficultés rencontrées par les personnes. En outre, il dresse des perspectives de simplification et de renforcement d'attention aux moments de fragilité identifiés dans le parcours de la personne et notamment des plus jeunes. Le rapport de Dominique Gillot met en avant 3 grands objectifs : Mieux informer et accompagner les personnes ; Mobiliser les employeurs et rénover les dispositifs d'accompagnement dans l'emploi ; Concilier le rôle des proches aidants et leur vie professionnelle.   Personnes handicapées - Sécuriser les parcours, cultiver les compétences (Tome I) - Proches aidants - Préserver nos aidants : une responsabilité nationale (Tome II), Rapports publics, La Documentation française, juin 2018      La synthèse des deux tomes du rapport, Ministère des solidarités et de la santé, Secrétariat d’Etat aux personnes handicapées.

Les réseaux de soins. Quelques points de vue.

L’IGAS accorde aux réseaux des effets sur la baisse des prix, mais doute de leur efficacité en matière d'accroissement de la qualité. Les inspecteurs relèvent en revanche de réelles entraves à l'accès aux soins (différence de qualité des contrats) ou à la liberté de choix et de prescription du praticien.  L'IGAS a noté plusieurs points positifs : > Baisse de prix notable en optique : - 10 % pour les montures adultes, - 20 % pour les verres adultes. La baisse n'est que de 10 % pour les aides auditives et est encore plus réduite en matière dentaire.  > Effet positif sur la lutte contre la fraude (contrôle a priori et a posteriori des prestations). Les points négatifs concernent des restrictions de la liberté de choix et de prescription, modérée pour les patients, mais très forte pour les professionnels de santé, tant sur le plan financier que de l'encadrement très strict des pratiques.  Le rapport de l’IGAS de juin 2017

En dépit des fortes résistances qu’ils rencontrent en particulier chez les opticiens, les audioprothésistes ou les chirurgiens-dentistes, la note de Terra Nova plaide pour une plus large reconnaissance des vertus et bénéfices des réseaux de soins.

 Elle propose également différentes pistes de réflexion pour permettre leur développement dans une plus grande sérénité. Enfin, au moment où les pouvoirs publics pourraient être tentés de les contourner dans le cadre de la réforme en faveur d’un « reste-à-charge zéro », elle recommande au contraire de s’appuyer sur leur expérience. La synthèse de Terra Nova (signée avec un pseudonyme).

Afin de fournir aux ARS des orientations nationales sur les évolutions attendues des réseaux de santé et de les accompagner dans la mise en œuvre de ces évolutions, la direction générale de l’offre de soins (DGOS) a élaboré un guide méthodologique. Le guide propose des orientations, visant à recentrer les réseaux de santé sur leur mission d’appui à la coordination polyvalente de proximité, au service des médecins généralistes et des équipes de proximité pour la prise en charge des situations complexes (notamment sur les aspects médico-sociaux), leur permettant de gagner du temps et de mieux orienter les patients. Guide méthodologique Améliorer la coordination des soins : comment faire évoluer les réseaux de santé ? Ministère 2012.

Le rapport Asterès (Fréderic Bizard, économiste)  sur les réseaux de soins rapporte fidèlement les arguments défendus par les plateformes commerciales qui les opèrent et par les organismes complémentaires d’assurance maladie (OCAM) qui les financent.

 En effectuant une synthèse fidèle et complète des arguments de ces opérateurs, il offre une opportunité d’ouvrir (enfin) le débat. C’est cette opportunité que nous souhaitons saisir en analysant ce qui est dit (partie I) et en y ajoutant ce qui n’est pas dit et important pour évaluer les réseaux de soins (partie II). Contre analyse du rapport Asteres le vrai visage des réseaux de soins

Comité d’action publique 2022 dit rapport CAP 22. Les neuf pages qui concernent la santé. Dans La Semaine 29-341, page 8 je vous présentais le rapport CAP 22, accompagné de ses 22 propositions, obtenu par des voies pas tout à fait classiques ! Revenons rapidement sur les propositions (5, 6 et 7) qui impactent directement la santé : page 50 à 58. Chacune de ces propositions, citée infra, est présentée en quatre chapitres. : Constat, Objectifs, Réformes préconisées, Impacts attendus. PROPOSITION 5 | Réduire le renoncement aux soins, améliorer l’espérance de vie en bonne santé et désengorger l’hôpital. Page 50. PROPOSITION 6 | Retarder l’entrée dans la dépendance et mieux prendre en charge les personnes concernées. Page 54. PROPOSITION 7 | Simplifier la vie des personnes en situation de handicap et celle de leurs proches. Page 58 . Pêle-mêle : le remboursement des soins devrait être lié à la coordination, à la qualité et à la pertinence des soins. Une « transformation structurelle » du système de santé pour réaliser « plus 5 milliards d'euros d'économies » : ne plus rembourser les soins des médecins, infirmiers et autres professionnels de santé libéraux qui ne seraient pas « inscrits dans un système de coordination entre les acteurs ». Le tout étant évalué sur la base de l’expérience, de la satisfaction des patients ( !) et d’indicateurs. Ces indicateurs ‘’piloteront’’ le système de santé, notamment pour la dotation des hôpitaux et le remboursement des soins de ville.    Fusion de toutes les plateformes d'appel d'urgence (SAMU, police, pompiers). Mise « sous condition de ressources » des allocations familiales, « afin que celles-ci viennent compenser les charges de famille des foyers en ayant le plus besoin ». « 70 % des ménages » continueraient à en percevoir.

 

Système de santé

Les effectifs de masseurs-kinésithérapeutes pourraient augmenter de 57 % d'ici à 2040 :  En seize ans, la profession a vu croître ses effectifs de 61 %, pour atteindre 85.000 kinés en exercice sur le territoire en 2016. Alors que les quotas d'étudiants ont été relevés, les diplômés à l'étranger affluent en dehors de ces quotas, et représentent 33 % des nouvelles installations - la moitié de ces diplômés étrangers sont d'ailleurs français. Et les effectifs de kinésithérapie n'ont pas fini de croître. Selon les projections de la Direction de la recherche du ministère de la Santé (Drees), ils pourraient encore augmenter de 57 % d'ici à 2040, soit 133.000 personnes. Dans le même laps de temps, la population totale n'augmentera que de 9 %. Tous les chiffres.

Soins primaires : médecin ou infirmière ? Cette revue a identifié 18 essais randomisés qui ont évalué les effets du remplacement d’un médecin de soins primaires (médecin généraliste, pédiatre, gériatre) par une infirmière.  Le niveau de soins infirmiers était souvent peu clair ou variait entre et même au sein des études.  Les études ont porté sur les soins de premier recours (y compris les soins d'urgence), le suivi, la surveillance des patients souffrant d’une maladie chronique comme le diabète. Dans de nombreuses études, les infirmières pouvaient obtenir un soutien ou des conseils supplémentaires d'un médecin.  Globalement, les résultats de l'étude suggèrent que les soins prodigués par les infirmières, comparés aux soins prodigués par les médecins, produisent probablement des résultats de santé similaires ou meilleurs pour un large éventail de pathologies (niveaux de preuve faibles ou modérés). En détail, les différences sont favorables aux soins infirmiers pour la pression artérielle systolique, la pression artérielle diastolique, la satisfaction du patient. Il existe une tendance à la supériorité des soins infirmiers pour la qualité de vie et la mortalité  La méta analyse suggère qu’il n’y a pas de différences pour les taux d’HbA1c et de cholestérol, les capacités physiques, la douleur. Les consultations sont plus longues lors des soins prodigués par les infirmières : le nombre de secondes consultations est légèrement plus élevé pour les infirmières que pour les médecins. Peu ou pas de différences retrouvées quant au nombre de prescriptions, le nombre d’examens complémentaires, les demandes de consultation et les admissions à l'hôpital. La revue ne peut se prononcer sur d’éventuelles différences de coût. Alors que la prise en charge de nombreux patients par des infirmières et infirmiers de pratique avancée va débuter en France, cette revue ne peut que les rassurer.  Revue Cochrane publiée le 16 juillet 2018 

L’INSERM se penche sur l’intelligence artificielle (IA) : << Intelligence artificielle et santé >>. Des algorithmes au service de la médecine. L'intelligence artificielle (IA, ou AI en anglais pour Artificial Intelligence) consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d'imiter une forme d'intelligence réelle.  Le dossier d’information (temps de lecture donné de 30 à 40 minutes).

Les centres de santé dentaires : propositions pour un encadrement améliorant la sécurité des soins. Ce second rapport de l’IGAS a pour objet de proposer des modes de régulation des centres dentaires garantissant la qualité et la sécurité des soins.  La mission préconise des régulations juridiques, financières et sanitaires renouvelées pour garantir la sécurité des soins délivrés aux usagers : >  l’instauration d’une déclaration d’intérêts à remplir par les dirigeants des centres ; > un ciblage coordonné des contrôles des instances sanitaires et financières ;  > de nouveaux référentiels de qualité pour la santé bucco-dentaire, élaborés par la Haute Autorité de Santé, et la définition de bonnes pratiques en concertation avec les professionnels. Lire le tome 1 (rapport)   Lire le tome 2 (annexes et pièces jointes)

 

Juridique, Ethique

Le Conseil d’État a récemment publié une étude intitulée "Révision de la loi de bioéthique : quelles options pour demain ?". Cette étude, présentée dans La Semaine 28-340, page 5,  apporte un éclairage juridique sur les questions à l’ordre du jour de cette révision au regard du système bioéthique français, fondé sur les principes de la dignité de la personne, de la liberté individuelle et de la solidarité. Trouvez ci-après   5 bibliographies sur ce thème :  États généraux de la bioéthique : le CCNE publie le rapport de synthèse de la consultation - Actualité, Vie-publique.fr, 6 juin 2018     La révision des lois de bioéthique - Faq, Vie-publique.fr, 18 janvier 2018   Bioéthique : l’ouverture de la PMA à toutes les femmes en débat - Dossier d’actualité, Vie-publique, 12 février 2018      Gestation pour autrui : quelles sont les évolutions du droit ? - Dossier d’actualité, Vie-publique.fr, 17 janvier 2018      Bioéthique : quelle prise en charge de la fin de vie ? - Dossier d’actualité, Vie-publique.fr, 28 février 2018 

Gestion professionnelle

Déserts médicaux et coercition à l’installation. En l'absence d'audition de la Commission Vigier, le Collège de la Médecine Générale s'exprime. Après s’être vu décliner par deux fois, le jour même, son rendez-vous avec Monsieur Philippe Vigier, député d'Eure-et-Loir, rapporteur de la Commission d'enquête sur les déserts médicaux, le Collège de la Médecine Générale porte les messages qu’il souhaite voir entendus sur la démographie médicale et l’obligation d’installation. Pour lire le message du Collège de la Médecine générale.

Installation des médecins. Vous avez dit coercition ? En attendant le rapport complet* dit rapport Vigier 2018, voici ses 27 propositions. Ses propositions vont des plus classiques au plus décoiffantes. D’ailleurs (presque) tous nos syndicats les ont commentées. Et pas toujours en bien ! Une commission d’enquête, composée de trente députés, est créée en application de l’article 137 du Règlement de l’Assemblée nationale. Cette commission sera chargée d’un état des lieux sur l’égal accès aux soins des Français sur l’ensemble du territoire et sur l’efficacité des politiques publiques mises en œuvre pour lutter contre la désertification médicale en milieux rural et urbain**. Elle formulera des propositions pour un accès aux soins équitable sur l’ensemble du territoire*. Les 27 propositions. C’est vite parcouru.         Le rapport Vigier paru le 27 juillet 2018. Tome I   Le rapport Vigier paru le 27 juillet 2018. Tome II Compte rendu des auditions.

 

Vie associative

Je sais que ma secrétaire à un deuxième emploi. Que dois-je vérifier ?  Réponse : Un salarié peut exercer un 2nd emploi à la double condition : > de faire preuve de loyauté envers son employeur en n’exerçant pas une activité concurrente ; > et que la durée totale des emplois rémunérés salariés qu’il occupe ne le conduise pas à excéder la durée maximale* de travail (Code du travail, art. L. 8261-1) : sauf exceptions, la durée maximale de travail autorisée est de : 10 heures par jour, 48 heures par semaine et pas plus de 44 heures de moyenne sur 12 semaines consécutives. Elle peut toutefois être différente dans certains secteurs d’activité.

Sachant que certaines activités ne sont pas soumises au respect de la durée maximale de travail comme par exemple les petits travaux ménagers accomplis chez des particuliers pour leurs besoins personnels. Si ces deux conditions sont remplies, un salarié n’a en principe pas l’obligation de vous demander une autorisation pour exercer un 2nd emploi ni même à vous en informer (sauf dispositions contraires). Il doit cependant vous permettre de vous assurer que les durées maximales de travail sont respectées.

A savoir : Si le salarié refuse de communiquer les horaires de son autre emploi, vous êtes en mesure de prononcer un licenciement pour faute. Mais à savoir aussi : Vous ne pouvez pas laisser pas laisser un salarié dépasser les durées maximales de travail sous peine de manquer à votre obligation de protéger sa santé et sa sécurité. En outre, vous risquez également une amende de 1500 euros. Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 20 juin 2018, 16-21.811


 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Scoop.it