TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
  • Crossway, un logiciel sur mesure pour les centres de santé

  • Discipline :
  • Informatique, NTIC, Santé connectée
  • Auteur :
  • Bernard Maruani
  • Date :
  • 12/07/2017
Crossway, un logiciel sur mesurepour les centres de santé Avec Crossway, CLM met à la disposition des centres de santé un outil performant et adapté aux spécificités de leur mode d’exercice.

Grâce à une offre complète, la solution Crossway permet de traiter une multitude de tâches, parmi lesquelles : la télétransmission des feuilles de soins, le tiers payant, un accès rapide aux télé-services de l’Assurance maladie, la gestion des recettes et de l’agenda ou la prise en charge du dossier patient. Le logiciel permet également de générer courriers et comptes-rendus en toute simplicité, ou encore d’intégrer des documents externes.

La prise de rendez-vous en ligne et, depuis peu, la possibilité de dialoguer avec des objets connectés (balance, tensiomètre...) complètent ce bouquet de services.

Afin d’offrir une solution « sur mesure », CLM accompagne les centres de santé depuis l’audit de leurs besoins jusqu’à l’installation du logiciel sans oublier les étapes intermédiaires, le paramétrage, la prise en main par les professionnels de santé ou encore les mises à jour et la maintenance.

Haim Dimermanas, co-directeur général de Cosem, qui administre six centres de santé, employant 500 praticiens et accueillant plus de 2 millions de patients par an, salue « le professionnalisme des équipes Crossway. Avec CLM, nos partenaires depuis 17 ans, nous avons affaire à des gens compétents, qui connaissent très bien le métier, qui sont sérieux et intéressés par notre démarche de soins ».

C’est ce type de partenariat que recherchait Roland Masotta, directeur général de C. Santé, lorsqu’il a envisagé d’équiper les deux centres qu’il dirige. « Nous souhaitions un partenaire solide, qui puisse aujourd’hui et surtout demain répondre aux exigences légales qui évoluent constamment. Un outil utilisé à la fois par la médecine libérale et les structures hospitalières, un partenaire fiable et pérenne ». Son choix s’est porté sur Crossway : « Il nous a fallu à peine deux mois pour changer d’outil, se souvient-il ; c’était un pari un peu fou ! Nous avons formé les praticiens, ils se le sont aussitôt approprié. Deux ans plus tard, nous sommes satisfaits : le logiciel répond pleinement à nos attentes. »

L’avis des utilisateurs est unanime. « Nous avons beaucoup de retours positifs de médecins utilisateurs, très satisfaits par ce logiciel qui permet une navigation très intuitive, personnalisable. Le logiciel offre la possibilité d’organiser différentes informations selon le souhait de chacun. Toutefois, pour notre part, nous avons travaillé à une certaine homogénéisation de nos pratiques, c’est indispensable dans un centre polyvalent comme le nôtre », confie Pierrick Libralesso, Directeur adjoint du Centre de santé du Square de la Mutualité (Paris 5e).

« L’interface proposée, » ajoute-t-il, « est développée dans un univers radicalement rajeuni par rapport ce que nous connaissions ».

Outre ces aspects ergonomiques, son choix a été motivé par la possibilité qu’offre Crossway de dialoguer avec d’autres logiciels déjà utilisés dans sa structure, comme par exemple des outils informatiques spécifiques à certaines spécialités. « L’objectif, souligne-t-il, c’est que les différentes données recueillies auprès des 400 patients que nous accueillons en moyenne chaque jour dans notre centre soient accessibles à tous nos praticiens »

 

Roland Masotta, va plus loin. Il souhaite faire tomber les frontières entre les différentes structures de soins : « Je suis de ceux qui pensent que la médecine se fera autour d’un parcours de santé coordonné ville/hôpital et du partage des données des patients, non pas uniquement au sein de nos structures mais aussi avec les autres partenaires. Seule condition : obtenir l’accord du patient et respecter la législation ». Une perspective confirmée par Haim Dimermanas : « Le dossier médical partagé, dont le gouvernement parle depuis un moment, nous le pratiquons déjà avec Crossway. Tout ce pourquoi le DMP a été créé à l’échelle nationale nous l’avons mis en place à l’échelle urbaine voire régionale grâce à l’expertise des gens de Cossway ».

A la lumière de ces témoignages, la décision de l’ASIP Santé de décerner à Crossway le label E-santé « Logiciel maisons et centres de santé » paraissait somme toute logique…

Le syndicat intercommunal du Val de Marne (SIM 94)  ne s’y est pas trompé non plus, puisqu’il a décidé de mettre Crossway en place dans 5 centres de santé du département qui viennent compléter les 180 structures de soins françaises déjà labélisées.

Nathalie Bonnefoy

 

  • Scoop.it