TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
  • L’application e-DO

  • Discipline :
  • Infectiologie
  • Auteur :
  • Daniel Paré
  • Date :
  • 24/11/2017
  • L’application e-DO

Outil de télé-déclaration des données de surveillance à l’Agence nationale de santé publique (ANSP). 

Depuis 1999, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), quel qu’en soit le stade, est inscrite sur la liste des maladies à déclaration obligatoire (MDO). Les cliniciens et les biologistes, qu’ils soient du secteur public ou privé, ont l’obligation de transmettre aux autorités sanitaires des données individuelles concernant les cas d’infection à VIH ou de sida qu’ils diagnostiquent. L’exploitation de ces informations permet de décrire le nombre et les caractéristiques des personnes infectées afin d’orienter les actions de prévention, de dépistage et de prise en charge et d’apporter des éléments permettant leur évaluation. A compter du 15 janvier 2016, la déclaration se fait en ligne via l’application e-DO.

Le circuit de déclaration de la DO du VIH/sida est donc modifié par rapport au circuit papier. Les biologistes n’ont plus à transmettre de feuillets de notification au clinicien. Chaque co-déclarant (clinicien et biologiste) fait une déclaration de manière indépendante dans l’application e-DO. Dans le cadre de la surveillance virologique (basée sur le volontariat du patient et du biologiste), les biologistes transmettent comme auparavant  au Centre national de référence du VIH un échantillon de sang sur buvard, accompagné du formulaire imprimé à partir de l’application e-DO.

Le site de l'application e-DO

 

  • Scoop.it