TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
> Retour à la présentation du Dossier 86
  • Le DPC a vocation à s’intégrer à l’activité professionnelle

  • La profession médicale a su, des décennies durant, inventer et déployer sa formation médicale continue avec une ampleur, une créativité et un sens des réalités que chacun s’accorde à reconnaître. Puis elle a su s’approprier, avec une étonnante rapidité, des procédures de l’évaluation des pratiques professionnelles. Elle saura, à n’en pas douter, prendre le train du Développement professionnel continu. C’est peu dire que les atermoiements gouvernementaux ne l’y ont pas aidée, alors que, somme toute, le pas eût été aisément franchi tant le DPC est déjà, fût-ce de façon informelle, à l’œuvre dans les pratiques des professionnels de santé. Nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins car le DPC est maintenant inscrit dans l’horizon de la profession. Toutes ces années à attendre des décrets qui ne venaient pas n’ont pas été vraiment perdues, elles auront permis à la profession médicale, et notamment à ceux qui sont de longue date engagés dans la FMC, de se préparer. Nous savons aujourd’hui qu’il s’agira essentiellement de savoir transposer, adapter et améliorer des modes de fonctionnement dont tous sont familiers. Le DPC a pour vocation de s’intégrer à l’activité professionnelle, il doit donc être simple à concevoir et aisé à mettre en place. C’est ce que nous avons souhaité montrer avec ce dossier TLM.

    Philippe Bonet, Président de l’Unaformec, Coordinateur du Dossier TLM

> Retour à la présentation du Dossier 86
  • Ce dossier est composé de 11 Articles