TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
> Retour à la présentation du Dossier 86
  • Pour un DPC fondé sur des références scientifiques validées

  • Le Développement professionnel continu (DPC) correspond à une démarche continue d’évaluation et d’approfondissement des connaissances et des compétences . Dans la déclaration de Bâle de l’Union européenne des médecins spécialistes (UEMS), le DPC est défini comme « les moyens éducatifs qui permettent aux médecins de mettre à jour, développer et améliorer les connaissances, aptitudes et attitudes requises par leur activité professionnelle. L’objectif du DPC est d’améliorer tous les aspects de la performance professionnelle du médecin ». Dans le Guide pour une bonne pratique médicale (Good Medical Practice) du General Medical Council (l’Ordre des médecins britannique), « les médecins doivent rester compétents et maintenir à jour leurs connaissances et compétences pour fournir des traitements efficaces fondés sur les preuves disponibles, et faire un bon usage des ressources disponibles ». Quels que soient les méthodes, démarches et modes d’organisation professionnelle considérés, le DPC repose sur une approche réflexive selon la définition de Schön, avec trois étapes successives : analyse de la pratique, confrontation aux sources de référence, construction d’actions pour corriger et améliorer ses comportements et ses pratiques. Si la première étape consiste en un regard individuel et personnel sur sa pratique, les deux suivantes font explicitement référence aux données validées sur le plan scientifique et plus particulièrement les recommandations de bonne pratique et référentiels des agences institutionnelles ou des sociétés scientifiques de spécialités et, à défaut, aux données actualisées de la science (DAS). C’est le rôle des structures de formation et des sociétés scientifiques de mettre à disposition des professionnels, à titre individuel ou regroupés, les données et outils disponibles. Le centre de documentation de l’Unaformec a pour mission première d’entretenir une base de données spécifique de la médecine générale alimentée en continu à partir d’une veille documentaire sur les principales revues généralistes francophones et anglophones, les recommandations françaises et internationales, les sites des agences institutionnelles. A partir de cette base il produit un certain nombre d’outils : • dossiers documentaires à l’usage soit des médecins individuels (manuels d’autoformation), ou des associations (kits de formation) pour la mise en œuvre d’actions de formation ou de programmes de DPC ; • Bibliomed®, synthèse, à partir de la veille documentaire, des données scientifiques nouvelles sur des thèmes en lien avec les soins primaires. Réalisé par des médecins, Bibliomed est envoyé chaque semaine, par courrier électronique aux abonnés ; • Médecine®, revue de soins primaires qui vise à apporter, surtout aux médecins généralistes, une information objective axée sur l’évaluation de la pratique médicale et les stratégies thérapeutiques, ainsi qu’un regard et une réflexion sur le métier de soignant. Ces différents outils se fondent sur les principes de la médecine factuelle (Evidence Based Medicine) pour « un apport des meilleures données de la recherche à la compétence clinique du soignant et aux valeurs du patient ». Tous les documents indexés sont sélectionnés par des médecins. Par ailleurs, un des principes fondamentaux, gage de la rigueur scientifique et de la qualité de l’information, est son indépendance. Toute production fait l’objet, avant publication, d’un circuit de relecture. Si des conflits d’intérêt devaient exister ils seraient systématiquement rendus publics. De même tout financement d’une action quelconque doit être transparent et affiché.

    Yves le Noc, président de la SFDRMG (Aucun conflit d’intérêts).

    1. Collège de la Médecine Générale. Développement professionnel continu. 19 réponses courtes à des questions simples. www.unaformec.org/ IMG/pdf /DPC 19reponses.pdf.

    2. Union Européenne des Médecins Spécialistes. Déclaration de Bâle. Politique de l’UEMS sur le Développement Professionnel Continu. Octobre 2001.

    3. General Medical Council. Good Medical Practice - Guidance for doctors.  www.gmc-uk.org/static/documents/content / GMP_0910.pdf - Novembre 2006.

    4. Schön DA : Le praticien réflexif. Traduction Jacques Heyneman et Dolorès Gagnon. Paris : Logiques 1997.

    5. Sackett DL, Straus SE, Richardson WS & al. Evidence based medicine: how to practice and teach EBM. 2d ed. Edinburgh: Churchill Livingston, 2000.

    6. SFDRMG : Société Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale, société scientifique de médecine générale de l’UnaformeC.  

> Retour à la présentation du Dossier 86
  • Ce dossier est composé de 11 Articles